logo
Rechercher

Caf et familles

Centre de ressources Parentalité de la Caf d'Ille-et-Vilaine
Qui sommes-nous ? Actualités Ressources documentaires Contact
Les VEO, vous connaissez ?

Date publication 10.12.2019

Les Violences Educatives Ordinaires : que dit la loi ?

Dans le cadre des droits de l’enfant, nous avons organisé le 28 novembre, un temps fort pour les professionnels de la petite enfance et du travail social pour aborder cette question, avec les apports de Monica MEJIA, psychologue .

Comment aborder cette question avec les parents ?

Quelles responsabilités en tant que professionnels ?

Comment accompagner les parents vers d’autres réponses éducatives ?

La France est le 56ème pays à voter la loi relative à l’interdiction des violences éducatives ordinaires.

En effet, cette loi a été définitivement adoptée en juillet 2019, elle précise que l’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques.

Un rapport au parlement, rédigé par Maud Petit, députée, explique que le recours aux violences physiques et psychologiques a longtemps été accepté, voire encouragé, au motif qu’il découlait de l’autorité parentale et de la nécessité de fixer des interdits clairs aux enfants.

Ce sont les recherches dans le domaine des neurosciences des dix dernières années qui ont définitivement établi qu’un enfant soumis à des punitions humiliantes ou à des cris répétés sera affecté dans son développement, ses apprentissages et sa relation aux autres.

Les retours d’expérience de certains de nos voisins qui ont interdit depuis des années les violences éducatives et conduit d’importantes campagnes d’information, ont également permis de constater que la baisse des violences à l’encontre des enfants s’accompagnait d’une baisse des violences conjugales et d’une diminution plus générale de la violence dans la société.

Reconnaitre à l’enfant un droit à une éducation sans violence permet ainsi de respecter sa dignité et son intégrité, car il n’y a pas de violences « légères » ou « acceptables », surtout lorsqu’elles s’exercent contre des enfants.

Les VEO, quelles conséquences ?

Les Violences Educatives Ordinaires sont les négligences et privations, les violences physiques, verbales ou bien psychologiques qui sont utilisées, tolérées et parfois même recommandées contre les enfants pour corriger un comportement que l’adulte juge inadapté ou inapproprié :

Les violences physiques : fessée, gifle, oreille tirée, tape sur la main, pincement, cheveux tirés…

Les violences verbales : cri, hurlement…

Les violences psychologiques : chantage, menace, moquerie, dénigrement, humiliation, culpabilisation, retrait d’amour, menace d’abandon, isolement…

Négligences et privations : privation de nourriture, de soins, d’affection, absence de communication…

Ces différentes formes de violences dites “éducatives” sont utilisées par de nombreux parents qui ne se rendent pas compte des impacts de ces violences et qui les prennent pour des mesures éducatives appropriées, normales, indispensables même parfois.

Quelques chiffres pour la France :

22,4% des adultes ont subi des violences physiques dans l’enfance.

36,3% ont subi des violences psychologiques et 16,3% des négligences graves.

87 % des parents français admettent exercer des violences physique sur leurs enfants et 99% des parents français ont recours à des menaces verbales et/ou psychologiques.

Mieux comprendre le développement de l’enfant est déjà un premier pas vers l’abandon de ces pratiques.

Un soutien à la parentalité à développer

Pour faire progresser le droit des enfants, il convient d’aider les parents par des actions de sensibilisation efficaces et par le renforcement des réseaux d’écoute et d’échange à l’attention des familles, ce que dit le rapport cité : « L’INTERDICTION DES VIOLENCES ÉDUCATIVES DOIT S’ACCOMPAGNER D’UNE POLITIQUE AMBITIEUSE DE SOUTIEN À LA PARENTALITÉ …

les professionnels présents ont déjà l’intention de travailler ce thème avec les parents qu’ils accompagnent au quotidien, car nous sommes tous témoins ou acteurs de ces violences ordinaires , sans prendre conscience de leurs impacts .

Pour aller plus loin,

Le centre de documentation vous propose aux professionnels des ressources plurielles

Sites

Rapport de Maud Petit       

extrait 1 du film "Même qu'on nait imbattable"

extrait 2 du film "Même qu'on nait imbattable"

site de l'observatoire de la violence éducative ordinaire

Réouverture et modalités
« Déconfinement : tout un programme »
Engagement et citoyenneté des jeunes
L'accordage affectif
Genre et jeux vidéo
Du rire aux larmes, de la tristesse à la colère, que faire des émotions ?
Guide de l'accès aux droit
Du rire aux larmes, de la tristesse à la colère
Aprendre à lire, à écrire et à compter, par le jeu
Les VEO, vous connaissez ?