logo
Rechercher

Caf et familles

Centre de ressources Parentalité de la Caf d'Ille-et-Vilaine
Qui sommes-nous ? Actualités Ressources documentaires Contact
Les enfants et l’humour

Date publication 25.11.2019

Comment se développe l'humour chez l'enfant ? Sous quelle forme ? 

Qu’est-ce qui le fait rire - ou pas ? Julie Hoskens, psychologue en a même fait un sujet de thèse.

Voici les éléments intéressants à retenir :

La première forme d’humour chez l'enfant est le coucou-caché qu'ils arrivent à reproduire vers 12 mois. C’est à cet age que les enfants font une action qui déclenchera une réation comme le rire ou le sourire chez l'adulte. Même si l'enfant rit seul c’est toujours en relation avec un événement qu’il a vécu avec quelqu’un. Plus tard les enfants vont aussi s’amuser à des détournements d’objets comme se mettre une tasse sur la tête pour faire comme si c’était un chapeau, alors qu’ils savent très bien qu’une petite tasse sert à boire. Mais, comme ils maîtrisent l’utilisation de l’objet, ils peuvent s’amuser à le détourner.

A partir de 2 ans, une fois que l’enfant a plus ou moins la maîtrise du langage, il pratique l’étiquetage incongru : appeler une chose par un autre mot. Il s’amuse à appeler maman, papa, un chat, un chien… pour observer les réactions de ses parents et les faire rire.

Ensuite à partir de 3 ans et demi 4 ans, arrive la période des gros mots qui l’amuse aussi beaucoup, et la période pipi-caca. C'est à cet age qu'il comprend qu’on a le droit de dire certaines choses et pas d’autres,

A quoi correspond cette période ?

Quelle attitude avoir face à ces pipi-cacas qui n’en finissent pas ?

Les parents doivent être de bons spectateurs de l’humour de leurs enfants, mais arriver aussi à leur faire comprendre les limites à ne pas franchir dans l’humour. Entre eux, les enfants s’en donnent à cœur joie ! Mais les parents peuvent leur apprendre que cela doit rester entre eux !

Et vers 6-7 ans, quel humour ont les enfants ?

Ils aiment les jeux de mots, comme les blagues Carambar. Ca fonctionne très bien chez eux car ils ont la maîtrise du langage, ce qui leur permet de pouvoir le détourner. Enfin, les dernières formes d’humour, plus complexes, arrivent vers 10-12 ans, ce sont l’ironie, le sarcasme, le sens de l’absurde. Sachant que certaines personnes ne sont jamais sensibles à cette forme d’humour, peut-être parce qu’elle n’a jamais été privilégiée dans leur famille ou leur environnement.

Tous les enfants ont-ils de l’humour ?

oui tous les enfants ont de l’humour, mais ce qu’ils font de leurs capacités humoristiques dépend beaucoup de leur environnement familial et culturel. Si dans le milieu familial l’humour est valorisé, si ces parents sont bon public, l’enfant sera plus amené à reproduire des situations humoristiques. L’entourage compte énormément : on observe ainsi parfois que le deuxième enfant d’une fratrie a davantage développé le sens de l’humour et les pitreries que le premier. Cela peut s’expliquer par le fait qu’il a un grand frère ou une grande sœur très bon public pour lui.

Les enfants sont-ils aussi sensibles à l’humour dans les magazines qui leur sont destinés ?

Les enfants sont surtout sensibles aux images, c’est ce qui est le plus facilement interprétable pour eux. Dès deux ans, un enfant est capable d’identifier l’élément incongru dans une seule image. Il ne sera capable de décrypter une séquence d’images, avec un gag à la fin par exemple, qu’un peu plus tard vers 4 ans.

Pour aller plus loin les pros de la petite enfance

 

 

 

 

Réouverture et modalités
« Déconfinement : tout un programme »
Engagement et citoyenneté des jeunes
L'accordage affectif
Genre et jeux vidéo
Du rire aux larmes, de la tristesse à la colère, que faire des émotions ?
Guide de l'accès aux droit
Du rire aux larmes, de la tristesse à la colère
Aprendre à lire, à écrire et à compter, par le jeu
Les VEO, vous connaissez ?